vendredi 19 mai 2017

J-5 OU EN SOMMES NOUS

NAMUR: COUPE de BELGIQUE

   Bien que tardif , une petit commentaire sur notre participation à la Coupe de Belgique (22/23 avril) s' impose.

   Le petit robot,  amené par le groupe de la région parisienne, était en pièces détachées. Le gros, amené par mes soins de Tourcoing était juste opérationnel, avec seulement une stratégie d' homologation.
  Comme à l' accoutumée, l' accueil est chaleureux, les "stands" un peu étroits, mais nous avons pu y trouver suffisamment de place pour y loger à 7, et même installer notre piste d' essais. Nous y retrouvons quelques habitués, Bricksory, ESEO, Coffee Machine, FSE Colbert dont je partage les locaux à Tourcoing. Quelques "étrangers" (comme fontalier, je me considère à demi belge) ont fait le déplacement, RCA, venu en nombre d' Allemagne, et les suisses de CVRA. Au total 18 équipes sont homologuées.

 Cybernétique en Nord à Namur


 Jean-Pierre parvient à fabrique un robot secondaire. Les deux robots sont homologués. En match ils font le service minimum. Sortie de la zone de départ, quand le petit ne reste pas dans les pattes du gros, et funny-action. Le gros a quand même placé un module (10 pts)
 Les matchs voient quelques belles prestations, en particulier celles de de Brickstory qui finissent 1er des phases qualificatives avec 269 pts en 5 matchs (un match à 77 pts), les belges de SpaceMONSter 262 pts (un match à 93 pts), et la superbe mécanique de RCA (un match à 65 pts). Quant à nous, nous terminons 10èmes avec 185 pts.


  LE RÈGLEMENT:

  Les action paraissent simples. En fait il n' en est rien. Faire un gros score nécessite de nombreux déplacements, et les objets sont à manipuler dans des situations différentes et demandent donc des actionneurs adaptés.
  J' ai compté un total de 242 pts "marquables" par équipe sur la piste. Les années précédentes, j' estimais qu' il fallait en faire 80% ( 194) pour finir 1er et 40%  (97) pour être en phase finale. Mais au vu de la difficulté, je pense que les scores seront très inférieurs cette année.



OBJECTIF (LUNE) COUPE de FRANCE.

 
   Au retour de Namur, le groupe  "petit robot" s' est remis au travail pour élaborer un robot opérationnel à La Roche sur Yon. A l' aide d' une turbine, il doit ramasser un maximum de minerai et les jeter dans la soute.
  Sur le gros, quelques correctifs  étaient nécessaires. A la reprise des essais, le robot était devenu incontrôlable. J' ai mis deux semaines à identifier le problème. Tout n' est rentré dans la normale que vendredi dernier. Depuis, j' enchaîne test sur test. En voici l' aboutissement ce soir:

 

  Avec le retard pris, il y a peu de chance que la nouvelle base roulante soit prête pour la Coupe de France. On utilisera donc l' ancienne. Mais je continue le développement de la nouvelle. Peut-être sera-t-elle opérationnelle pour la Coupe d' Île de France.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire